Management bienveillant, vague de fond ou effet de mode


La tendance est au management bienveillant, (comme s’il existait une autre alternative dans la conduite des hommes...) et les managers, se retrouvent aujourd’hui encore plus qu’hier entre l'enclume du terrain et les impératifs de la direction.

Ça devient difficile d'être manager aujourd'hui !

Le RH d’une grosse entreprise me confiait que pour lui, ce n’est ni la technique ni les process qui sont le vrai problème mais les rapports Humains et de conclure que le management bienveillant est bien souvent mal compris

La majorité des analyses montrent que les problèmes récurrents qui perturbent la zone de responsabilité d'un manager ont pratiquement tous la même cause :  UN BLOCAGE DANS LES RAPPORTS HUMAINS qui ne se règle pas avec les outils classiques du management (reporting et autres tableaux de bord complexes)

A ce propos cette question devrait vous intéresser…

Laisseriez-vous une personne, prendre les commandes d'un TGV, sachant qu'elle n'a que son permis B ?!

Non bien-sûr... Qui pourrait conduire un TGV avec un simple permis B ? Pourtant, il n'y a que des boutons à pousser, des pédales à enfoncer...  Il n'y a même pas de volant !... Vous saisissez l'idée… C'est exactement pareil avec une équipe... Pourquoi laisse-t-on des Managers prendre les commandes d'une équipe alors qu'ils n'ont que le permis B ?

C'est légèrement provocateur, mais le relationnel de tous les jours correspond au permis B. Ce niveau est suffisant quand tout va bien, mais totalement inefficace, voire dangereux, quand la pression entre dans la danse.

Inutile de tirer à boulet rouge sur les Managers, s'ils ont tant de mal à communiquer dans les situations de tension avec leur équipe, leurs collègues et même leur Direction... Cest qu'ils ont été pris, comme nous tous,  dans le système éducatif qui a tout misé sur les compétences logico-mathématiques.

Ces choix ont produit massivement de bons techniciens et de bons gestionnaires. Le phénomène a été amplifié par l'omniprésence de l'informatique. Oh, comme c’est dur de décrocher le nez de son écran ! A se demander si on ne serait pas devenus quelque peu «autistes» ?

Il y a 2500 ans, Sun Zu dans son art de la guerre déclarait

"Si les officiers ne sont pas soumis à un entraînement sévère, ils seront inquiets et hésitants au combat."

Cela ne reste-t-il pas valable aujourd'hui ?

Quand les managers ont des problèmes d’ambiance et de productivité, c'est qu'ils n'ont pas reçu une préparation suffisante et adaptée à la pression d’aujourd’hui !

Donc, s'il est indéniable qu'un manager doit être bon sur le plan technique, il doit aussi être professionnel SUR LE PLAN DES RAPPORTS HUMAINS.

Le vrai problème ne vient pas de sa motivation, ni de ses compétences techniques. Le vrai problème vient de son manque de savoir-faire en matière de rapports humains (qui relève du savoir-faire managérial)

 

En premier lieu il a du mal à gérer les résistances et son lot de réactions humaines : colère, frustration, inquiétude, rancœur, cynisme, défaitisme, découragement. La pression quoi !

Puis la situation se complique quand le manager en vient à penser que ses difficultés proviennent du contexte et ne voit pas qu'un meilleur savoir-faire managérial lui éviterait bien des maux : Le sien propre et celui du management environnant*…

*Aparté pour les groupes. Prenons un exemple : 5 managers efficaces avec leur équipe s’emmêleront joyeusement les pinceaux s’ils ne partagent pas un référentiel de bonnes pratiques…

Bien sûr, il a essayé plein de trucs, fait des efforts considérables, reçu moults formations et pourtant les problèmes, reviennent et continuent de s’entasser devant sa porte ! C’est dans ce contexte de tension que

  • Les projets s'enlisent et prennent du retard
  • Le climat social se dégrade
  • Les conflits couvent sous le boisseau, pour éclater parfois des semaines plus tard, Oh la jolie surprise…
  • Les critiques se multiplient, alimentent les rumeurs et soufflent sur les braises
  • De plus en plus de personnes se parlent de moins en moins...

Juste un exemple. En Juillet dernier, quelques jours avant les vacances, des clients alertent la technique que le produit dysfonctionne et que cela coûte les yeux de la tête… Branle-bas de combat ! Réunion de crise… J’ai le rapport de situation et les recommandations sous les yeux 100% technique… et c’est reparti comme en 40.

Or, étant au cœur de l’information concernant ce crash technique, j'ai pu constater que l'effet qui était au centre de toutes les préocupations, avait laissé la cause réelle de côté : En réalité le problème avait émergé après un conflit qui faisait suite au départ précipité de celui qui avait créé et CONNAISSAIT le logiciel. Son remplaçant, un petit génie à qui on passait tous les caprices… avait complétement dérapé et créait rupture de communication sur rupture de communication… Dans ce maelstrom de confusion… quelqu’un a appuyé sur le bouton : OK pour changer  l’algorithme !… Pas de chance, ce n’était pas le bon ! Bref…

Pourquoi

  • Le gars était le seul à connaitre le logiciel ?
  • Son départ n’avait pas été anticipé ?
  • Qui avait pris responsabilité pour gérer les protagonistes
  • Personne ne s’était chargé de gérer le petit génie…
  • Comment avait-il été possible d’appuyer sur le mauvais bouton, mettant en danger TOUTE l’entreprise
  • Quid des actions réparatrices auprès des clients
  • Pourquoi ces conflits ne figuraient pas dans le rapport ?
  • Pourquoi, ensuite aucune enquête n’a été conduite ?

La réponse est toute bête… On ne PEUT pas gérer les Rapports Humains… Non pas parce qu’on ne veut pas mais bel et bien parce que l’on ne sait pas !

En d’autres mots, il n’y avait pas de manager formé dans l’avion !

 

 

Conclusion : Vous pouvez prédire avec certitude que ce type de crise va se reproduire…

Quel coût ?

Des centaines d’heures de travail supplémentaires, une perte de confiance chez les clients, de l’insécurité chez le personnel…

Si vous voulez une autre évidence que les Managers ont du mal avec les Rapports Humains, il suffit de constater l'effondrement de l'engagement salarial.

  • Il coûte, tenez-vous bien, 25% de la valeur ajoutée* des entreprises françaises !
  • Que penser des résultats de cette étude de la BPI: 46% des salariés interviewés* déclarent ne pas savoir à quoi servent les Managers ! C’est dire…

Et personne n’ignore aujourd’hui qu'il est de la responsabilité des Managers d’organiser et de garder une équipe en bonne forme.

Seulement, dans ce domaine l’impro ne paye pas ! Ce savoir-faire essentiel du métier de responsable d’équipe demande, comme pour l’apprentissage de la dimension technique, l'apprentissage de la dimension managériale et Humaine trop souvent laissé à l’état instinctif pour ne pas dire « brut et sauvage »

Faîtes le calcul, 25% c’est énorme… Quand on sait que l’on s’échine pour dégager quelques % de marge nette après impôt !  Une marge que l’on gaspille à qui mieux-mieux parce qu'on ne prend pas soin de « former à fond les Managers sur les rapports humains »

A côté de cela regardez les dépenses gaspillées

  • Combien avez-vous investi en recrutement ? Sachant qu’un recrutement raté coûte de 20.000 à 200.000€
  • Combien de nouveaux sont partis pendant leur période d’essai ? Êtes -vous dans la moyenne : 13%...
  • Combien n’ont pas passé la première année ? en moyenne 36% des CDI et si vous avez des jeunes de moins de 24 ans : 46%... Ça en fait de l’argent !
  • Quel pourcentage de la masse salariale vous coûte l’absentéisme. (La moyenne en France 4059 €, par an et par personne).
  • Combien d’heures gâchées en réunions stériles
  • En conflits et autres petites guéguerres…
  • Combien d’argent et de temps perdu à régler encore et toujours les mêmes problèmes…
  • Combien coûtent les projets qui sont hors délais sans compter ceux qui sont laissés de côté sans que l’on sache vraiment pourquoi ? Sans compter les insatisfactions des clients…etc.

Rien que pour cette raison, ça vaut le coup de bien considérer la situation de vos managers... Il y a 30% à récupérer à court terme et 60% à moyen terme.

Par exemple, nous avons aidé un Patron, (Edition de logiciel) à mettre en place une approche managériale basée sur le respect des Hommes et des Résultats. La division concernée double son chiffre d’affaires suite à cette reprise en main !

Excusez-moi si je suis désagréable, mais force est de conclure que tout ce gaspillage et ces problèmes sont dus à une chose : Les Managers ne sont pas correctement formés et éprouvent des difficultés à gérer les Rapports Humains dans les situations de pression !

Et, alors, qu'en est-il du management bienveillant ?

Vous avez 2 grands types de managers

  1. Le manager, tendance : affirmatif, se braque rapidement, devient agressif ou autoritaire.  Il use de son pourvoir hiérarchique et s’autorise à passer en force, met la pression… Bravo, tout le monde a maintenant envie de se mutiner… l’insatisfaction grossit ; Par ailleurs, il a tendance à relayer de façon brutale les intentions de la direction. Tout est en place pour aller droit au clash !

  1. Le manager, tendance empathique, ne supporte pas les tensions donc, il évite les confrontations comme la peste, ce qui le conduit à fermer les yeux sur les problèmes…  Il est prêt à « acheter la paix sociale » à n’importe quel prix. Il fait le dos rond vis à vis de sa direction et prend le parti de ses équipes…. Ou ALORS s'enferme dans une réflexion sans fin et se noit dans les détails. Au final, tout le monde s'enlise et rien n’avance ! C’est l’autre voie royale qui conduit aux situations de crise, comme dans l’exemple que je vous ai donné plus haut.

Évidemment vos Managers, ne passent pas leur temps à « psychoter » ni à pleurer devant tout le monde. Non, ils ont leur fierté tout de même (et un peu d’orgueil…)

C'est ainsi que chacun ajuste son masque social pour faire bonne figure... Mais, en attendant, les problèmes ne se règlent pas et les situations pourrissent…Et malgré les efforts de chacun. Toute idée de management bienveillant si belle soit-elle se voit reléguée au 4ème sous-sol

Blague à part, comptez le nombre de personnes qui vivent mal leur travail, qui se sentent dans la confusion, qui ont le sentiment de ne pas être reconnues (critique N°1 des employés à l’égard de leur managers). Combien arrivent le matin, le moral dans les chaussettes et retournent souvent chez eux, dépités… la boule au ventre... Combien ne dorment pas trop bien et prennent des cachets, sans compter le nombre alarmant de burnouts. Les voilà les 25% de la valeur ajoutée gâchée…

Et vous, comment réagissez-vous ? Cela vous arrive probablement aussi. Vous êtes humain après-tout. Et puis en dernier ressort, c’est vous, la variable d’ajustement.

Au regard de cette réalité…  De plus en plus de dirigeants sont en train de prendre le taureau par les cornes … Vous êtes peut-être comme eux, qui après avoir transféré de longues années durant, la responsabilité du développement des managers aux RH, comprennent l’enjeu stratégique de reprendre les rênes de leur dynamique managériale et comme tout bon général, prennent la responsabilité d’avoir des « officiers parfaitement entraînés et aptes au combat. »

On entend souvent la maxime : « Il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions. » D’accord, mais à condition d'y faire réellement quelque chose.

Regardons de plus près !

Bien que tous les managers soient, bon an mal an, logés à la même enseigne, vous en connaissez quelques-uns, tout comme moi, qui s'en sortent haut la main. Leurs équipes semblent en bonne forme et les résultats sont au rendez-vous. Ce qui fait dire à certains que le management ne s’apprend pas… Soit on est bon, soit c’est la faute à pas de chance !

Vous ne serez pas surpris, si je vous dis, que les managers qui semblent être tombés dans le chaudron de potion magique ont peu ou pas de problèmes avec les Rapports Humains ! En d’autres mots ils semblent avoir une chance insolente tant cela paraît facile et naturel… 

Et, c’est là que les choses deviennent intéressantes… J’ai passé ces 30 dernières années à étudier les pratiques de milliers de managers…

Après avoir passé au crible la quasi-totalité des situations que peut vivre un manager au cours de sa vie, (en temps de paix), dont certaines ne sont pas à piquer des hannetons… Nous avons découvert cette chose stupéfiante :

Quel que soit leur style, leur niveau culturel, leur profil et le contexte général, ils respectent tous plus ou moins consciemment la même formule

Vous me croirez, si je vous dis que qu'ils ne pilotent pas leur équipe avec un permis B. Pour le dire autrement, le management bienveillant, n'est pas le fruit d'une personnalité particulière mais bien d'un savoir-faire professionnel bien rodé.

Ce champ de compétence leur permet de gérer 95% des situations, même les plus délicates, avec une vraie confiance en  eux et en leurs outils. Même lorsqu'il s'agit de recadrer un collaborateur qui dérape complètement, ils le font sans provoquer de conflits... 

  • Ils ont un bon esprit coopératif et sont généralement appréciés comme collègue
  • Ils connaissent un taux d'absentéisme plus bas que la moyenne
  • Leur turn-over est particulièrement adapté
  • Le cooptage marche très bien pour eux
  • Pas de burnout institutionnel dans leurs équipes
  • La pression ambiante ne leur pose pas de problème, ils savent comment la convertir en MOTIVATION 
  • Les personnes toxiques ne font pas long feu et jamais assez longtemps pour polluer tout le monde…
  • Les gens peuvent se dire les choses et quand ça clash, c’est sans conséquences
  • Quant à leurs résultats, ils sont toujours en tête de liste…

Cliquez ici pour voir le programme
 

Voici quelques exemples de résultats

Une chaîne d'hôtels améliore ses scores : Augmente son taux d’occupation de 4% alors que la même enseigne gérée par un autre groupe recule de 4%

Augmente de 10% les facteurs suivants et atteint

  • 84% satisfaction au travail
  • 81% d’implication au métier
  • 90% d’adhésion aux valeurs de l’entreprise

Et baisse le stress perçu de 15% qui passe de 49 à 34%

Leur boss déclare : « La formation a permis l’élaboration du projet collectif, créant du lien et du soutien entre les salariés. Mes collaborateurs viennent vers moi avec facilité et complicité. » M.C Directeur National du segment économique

Une entreprise dans le développement informatique réalise 2 millions d’économie sur son budget sans avoir rencontré de résistances au changement.

Dans la même entreprise, une équipe clé de la Business Unit  R&D, était complètement embourbée dans des problèmes de management ce qui mettait en danger l’unité toute entière… Un an après que la patronne ait utilisé cette formule de management, elle déclare :

« La situation était difficile. Nous avions des clients qui manifestaient de l’insatisfaction. Nous étions arrivés à un point de non-retour. La rupture qui semblait inévitable aurait été l’échec de tous. Un an après, j’ai reçu des remerciements. Il n’y a pas eu de rechute, cela continue de fonctionner… La grande leçon de l’expérience : Rien n’est jamais perdu. Quand on fait confiance à l’être humain on sort gagnant ! » R.E Directrice de la BU

Cela fait rêver n’est-ce pas ! Pourtant, ces Managers ne pratiquent pas la magie, et, je vous l’affirme, ce ne sont pas des surdoués tombés dans la potion à leur naissance…

Ils ont appris… seule condition requise pour passer du permis B au permis « TGV », être prêt, comme dans le sport, à faire quelques efforts, quelque remise en question pour élargir sa zone de confort… En bref son rayon de compétences

Cliquez ici pour voir le programme

Oui, vous aussi, pourriez faire que vos managers s’approprient cette formule et obtiennent ce genre de résultats…sans qu’ils soient des experts en relations humaines.

Ajoutons que vous allez, en plus, récupérer une grosse partie de cette valeur ajoutée gâchée... Vous savez les 25 % dus à l’effondrement de l’engagement salarial.

Au fil de ces 30 ans ne nous nous sommes pas contenté d’être spectateurs… Nous avons testé, encore et encore les bonnes pratiques de ces managers qui sortent du lot.

Sur cette base, nous avons fait une autre découverte… de taille

Comme chaque situation comporte des différences, les managers finissent par croire que tout cela est très complexe et ils ne voient pas que c’est un leurre.

Je m’explique,  de la même façon que tous les tableaux sont faits à partir des 7 couleurs de l’arc en ciel et que tous les morceaux de musique sont faits à partir des 7 notes de la gamme

Toutes les situations du management peuvent être gérées avec 7 bonnes pratiques seulement. Elles sont simples à comprendre et à utiliser.

Une fois bien en mains, vous pouvez gérer 95% des situations du quotidien.

Ensuite, il y a une façon de les transmettre pour s’assurer que même un débutant puisse les utiliser rapidement et efficacement ! Nous avons donc transmis cette formule des 7 bonnes pratiques, à plusieurs milliers de managers. Au regard des résultats formidables qu’ils obtenaient, nous les avons appels les 7 BOOSTERS du MANAGEMENT.

Par exemple,

Nestlé Water, il y a quelques années, a retenu ces Boosters pour son E-learning Europe

Louvre-hôtel, retient ces même Boosters, pour son centre de formation en Chine (je le sais c’est moi qui aie initié les formateurs chinois (avec traducteur J)

Quelques témoignages

Pascal CHANAY Chef d'entreprise

Très impressionnant par la simplicité, l'évidence et le naturel des bases expliquées. Le seul mot qui me vient reste EXTRAORDINAIRE. Ce sont des données clés et pas seulement pour le management. La gestion d'une bonne vie au quotidien de tout un chacun y apparaît. J 'ai complètement compris les éléments de base présentés par vos exemples pragmatiques. Je vois immédiatement comment transformer cette connaissance pour l'utiliser enfin. C'est tout le contraire des formations que l'on reçoit mais qui ne se transforme pas en quelque chose d'utilisable. Les explications tellement limpides enlèvent toutes confusions et transforme un sujet qui pourrait être difficile en quelque chose d'aussi clair que de l'eau de source. La connaissance que vous présentez est exceptionnelle dans sa valeur. Je n'ai jamais connu cela ailleurs. BRAVO et RESPECT.

Sylvette Graillot Artiste-Ecrivain

J'ai terminé le module 2 et mon intérêt est toujours aussi ardent. J'ai adoré ! Aborder le sujet de la communication… des différents styles, du pourquoi ça ne fonctionne pas et comment on peut se synchroniser avec l'autre, de façon si simple, claire et pragmatique me... donne des ailes. Tout est clair, fluide, pas besoin de s'arrêter pour clarifier un truc compliqué, tout en arrivant malgré tout avec un bagage utile et utilisable à la fin. Bravo et merci. Je n'ai plus qu'à commencer le module suivant qui est déjà arrivé. A très bientôt.

Arnaud Martin. Directeur Général 

« C’est une vraie rencontre avec un très grand impact sur l’évolution de mes capacités managériales. J’ai ouvert la porte d’un nouvel avenir professionnel grâce à toi… Pour moi et les équipes que je dirige.

Cliquez ici pour voir le programme

Avec les 7 Boosters de Management©

Vous pouvez enfin offrir à votre Team de Managers la chance de leur vie… Dès le premier module, leur attitude va visiblement devenir plus positive…et au fil des semaines qui vont suivre, vous assisterez à un boom au niveau de l’ambiance de travail et de la motivation des équipes et, en parallèle, les résultats vont amorcer une tendance haussière qui vous fera chaud au cœur ! Là où se trouve la poche dans laquelle vous rangez votre portefeuille 

En plus, je vous garantis que vous n’aurez pas à monter une usine à gaz !

Booster Management System© se présente sous forme de 12 modules vidéo de 90mn. Chaque module est divisé en 3 sections et accompagné de ses livrets et feuilles de travail.

Après que vous ayez commandé, vous recevez vos codes d'accès à votre espace membre. Vous pouvez commencer immédiatement votre formation.

Vous pouvez alors étudier, quand vous voulez et d'où vous voulez... même de votre téléphone...  

Le programme peut être entièrement fait en solo de façon complètement autonome. 

En option : Nos clients qui ont des équipes supérieures à 6 managers nous demandent souvent d’élargir l’accompagnement. Dans ce cas 

Nous organisons une rencontre et définissons ensemble le process et le format qui vous convient : Fréquence, présentiel, distanciel, coaching etc.

Dans ce cas, appelez-moi directement. Je serais très heureux que nous recherchions ensemble la formule qui conviendrait le mieux à une entreprise comme la vôtre.

Cliquez ici pour voir le programme

 

 

 

A propos de l'auteur

Marc ROUSSEL

Marc ROUSSEL


Consultant  en  Management et Vente depuis 30 ans a accompagné vers le succès plus de 10 000 dirigeants, managers et commerciaux. Aujourd'hui, il accompagne les Directions dans la création de leur culture managériale et la mise en oeuvre de leurs stratégies Coaching Management Stratégique Coaching comité de Direction  

1 commentaire

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment redresser les indicateurs de performance commerciale

Les outils que je vous présente dans cet article produisent des résultats extraordinaires. Ils vous permettront d’avoir des équipes plus impliquées, plus au...

Lire la suite

Le Manager Ethique

Le Manager Ethique est une personne qui maîtrise l'ensemble des compétences décrites dans le livre du même nom.  Rappelons qu'une compétence est un &eacut...

Lire la suite

Recruter des talents et les fidéliser, pas si simple...

RECRUTER DES TALENTS : Un véritable enjeu Dans cet article et les 2 suivants nous allons voir comment faire face aux problématiques pour recruter et de fidéliser des collaborateur...

Lire la suite

Comment améliorer la productivité dans le contexte économique actuel ?

L’achat de solutions technologiques ne permet pas de résoudre, à lui seul, les questions d'évolution de l’entreprise et d'amélioration de rentabilit&eac...

Lire la suite

Quelles Soft Skills renforcer pour faire la différence ?

Nous avons tous des compétences en partage. Celles-là même qui nous permettent de nous relier, d'échanger, de nous organiser, ou encore de résoudre des probl&egra...

Lire la suite

Prévoir ou Anticiper ?

Dans un monde qui change plus vite, que notre aptitude à prévoir, l'intuition prend la relève de plus en plus souvent. Mais elle possède aussi ses limites. Se forger un...

Lire la suite

De l’engagement salarial et de son impact sur la survie de l’entreprise

L’état du désengagement salarial  Selon une enquête menée par Malakoff Médéric, le désengagement salarial a fait un bond en avant. En 2009, 4...

Lire la suite
Lire la suite

2 types de compétences

Dans cet article vous allez découvrir quel est le handicap N°1 qui bloque l'evolution de la performance...

Lire la suite

Comment gérer les différences d’attitude et de comportement au travail ?

Dans cet article, Lucas, nous dit comment il a résolu une problématique que rencontrent bon nombre de managers : que faire avec les différences d’attitude et de comportement...

Lire la suite

Traiter ses collaborateurs comme des clients

 Depuis plusieurs années les entreprises sont confrontées à de nouvelles facettes de l'image de marque L'expérience client est au coeur de toutes les pré...

Lire la suite