De l’engagement salarial et de son impact sur la survie de l’entreprise

13 Novembre 2018
1 commentaire

L’état du désengagement salarial

 Selon une enquête menée par Malakoff Médéric, le désengagement salarial a fait un bond en avant. En 2009, 41 % des salariés interrogés se déclaraient très engagés dans leur entreprise, contre 28 % en 2016.

Les manifestations les plus fréquentes de désengagement salarial

On notera du laisser-aller chez le collaborateur, qui fera ses heures et rien de plus remplissant ses obligations professionnelles à minima. On pourra également observer des retards à répétition, des absences ou encore des attitudes inappropriées vis-à-vis du management, des collègues ou des clients. Il peut aussi conduire le collaborateur à quitter l’entreprise, d’où un turn-over parfois très pénalisant…

L’engagement, un enjeu majeur

Nous savons tous que l’engagement des collaborateurs à toujours conditionné la performance de l’entreprise. Voici quelques paramètres de cet enjeu majeur.

  1. Le niveau de l’engagement est en baisse significative comme dit plus haut
  2. La tension du marché du travail exacerbée par l’arrivée de classes d’âge creuses et aggrave les pénuries de compétences.

Travailler l’engagement va donc soutenir la fidélisation des collaborateurs

  1. Le recrutement est aujourd’hui fortement impacté par la e-réputation de l’entreprise qui dépend directement de l’expérience employé.

Pour recruter les talents, l’entreprise n’a pas d’autres choix que de d’améliorer l’expérience employé. Pourquoi ? Parce que l’engagement traduit la qualité perçue de l’expérience employé.

La notion d’engagement

Quand on parle d’engagement salarial, on parle de salariés qui font preuve d’intelligence des situations, de mobilisation de leurs capacités et qui trouve intérêt à donner le meilleur d’eux-mêmes.

La question à laquelle nous devons répondre est :

Comment s’y prendre exactement pour restaurer et développer un niveau d’engagement acceptable et suffisant ?

En préalable, posons que toutes les études montrent que la rémunération peut être un puissant facteur de désengagement si elle est perçue comme insuffisante ou inéquitable. Mais n’est pas un levier d’engagement.

Par ailleurs, la crise économique et la montée en puissance des technologies numériques ont provoqué des changements de comportements très profonds, notamment en ce qui concerne l’individualisme. De fait, il devient de plus en plus difficile de faire réellement travailler les gens ensemble.

L’engagement à l’entreprise renvoie surtout aux valeurs et au sens.

Voici quelques facteurs d’engagement :

1. La fierté du métier qui se traduit psychologiquement par le sentiment d’être utile

2. L’autonomie laissée au collaborateur dans un rapport adulte et non de subordination

3. La possibilité de développer ses compétences et de grandir dans son domaine d’expertise

4. Les conditions effectives de travail, l’ambiance de travail.

Or, la mise en place et la valorisation de tous ces facteurs se trouve entre les mains des managers.

Après avoir posé les différents facteurs du problème, revenons à la question posée pus haut.

Comment restaurer un niveau d’engagement suffisant si l’on veut relever les défis que nous lance le marché !

Découvrez une approche qui permet d’atteindre ce type d’objectif de manière simple et économique

 Voir le programme

A propos de l'auteur

Danielle ROUSSEL

Danielle ROUSSEL


Consultante en Management & efficacité professionnelle depuis 20 ans. Après un Master en Psychologie du travail ouvre son cabinet pour  accompagner dirigeants et managers. Spécialisée en Gestion du stress et des tensions   Coaching individuel  Coaching d'équipe  

1 commentaire

@

Ces articles peuvent vous intéresser

Quel est l’impact de l'e-réputation sur le recrutement ?

Avec les médias sociaux, la "marque employeur" n’appartient plus à l’entreprise ; mais à ceux qui souhaitent en parler, en premier lieu les collaborateurs : ces derniers peuvent être ...

Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite

Comment gérer les différences d’attitude et de comportement au travail ?

Dans cet article, Lucas, nous dit comment il a résolu une problématique que rencontrent bon nombre de managers : que faire avec les différences d’attitude et de comportement...

Lire la suite

La politique RH au coeur du changement, avantage concurrentiel ou pas ?

Placer la politique RH au cœur du  changement, un avantage concurrentiel pour son entreprise ? La façon la plus efficace de faire du changement une clé de croissance et d...

Lire la suite

Comment redresser les indicateurs de performance commerciale

Les outils que je vous présente dans cet article produisent des résultats extraordinaires. Ils vous permettront d’avoir des équipes plus impliquées, plus au...

Lire la suite

Quelles Soft Skills renforcer pour faire la différence ?

Nous avons tous des compétences en partage. Celles-là même qui nous permettent de nous relier, d'échanger, de nous organiser, ou encore de résoudre des probl&egra...

Lire la suite

De la loyauté : Le Conseil Gaulois

:Le conseil gaulois. En Gaule, comme dans les nombreux pays de l'époque, existaient trois types de statuts. Le plus bas était celui des esclaves. Presque toujours, des personnes ayan...

Lire la suite

Un puissant levier de motivation

la motivation est un sujet sensible, cette histoire nous montre une façon simple de la provoquer ...

Lire la suite

Management : comment concilier productivité et bien être au travail ?

Bien être et productivité au travail ! Performer dans le respect des Hommes et des résultats Cela ressemble à un paradoxe difficile à résoudre pour un gra...

Lire la suite

Comment améliorer la productivité dans le contexte économique actuel ?

L’achat de solutions technologiques ne permet pas de résoudre, à lui seul, les questions d'évolution de l’entreprise et d'amélioration de rentabilit&eac...

Lire la suite